Aux temps anciens

Remise de médailles en mai 1965.

Il s’agit donc du comice agricole du 4 juin 1939 à Peyrat-la-Nonière. Sur la place du bourg, il y avait du beau monde !

Automne 2012 : depuis quelques semaines, le bâtiment abritant l’école et la mairie est en cours de rénovation. L’aspect extérieur ne va sans doute pas beaucoup changer, mais pour que vous puissiez comparer, voici quelques photos tirées de cartes postales anciennes.

L’irrésistible ascension sociale d’un jeune Peyratois.

Je vous parle d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître…

En 1998 a été célébré le 900e anniversaire de la création de l’ordre des cisterciens, par Robert de Molesme. Bonlieu, dans notre commune, était une abbaye cistercienne. Que savons nous de ses origines, de son influence sur la paroisse et ses environs ?

Pourquoi évoquer le sujet sous ces deux régimes ? Parce qu’ils ont pris la décision de désenclaver les campagnes françaises en faisant procéder à l’entretien, à l’élargissement ou à la création de chemins vicinaux.

D’après les recherches de Jean Pierre Le Gall sur les origines de la commune et son histoire, publiées dans le bulletin municipal de 1994.

J’avais demandé du renfort mais il n’est pas venu. Il faut se rendre à l’évidence, les centenaires branchés ne sont pas toujours des geeks. Ce n’est pas encore Waterloo puisque je peux maintenant, grâce à l’aide de mon frère, identifier 15 petits écoliers .

Avec le centenaire, les commémorations de la Grande Guerre ont une ampleur particulière . Certes, entre 1914 et 1918, la commune de Peyrat-la-Nonière a payé un lourd tribu, mais il ne faut pas oublier que 100 ans plus tôt, pendant les guerres napoléoniennes, de nombreux Peyratois ont perdu la vie très loin de leur village, eux aussi dans d’effroyables conditions.

Articles : 0 | 10 | Tout afficher