Navigation rapide

Accueil > La vie associative > Histoire du CA Peyratois > CA Peyratois : saison 1963-1964 (mai 1964)

CA Peyratois : saison 1963-1964 (mai 1964)

lundi 20 octobre 2008

Année charnière avec la montée en première division et l’inauguration du stade.

Mai 64

Tout auréolée de son titre de champion de la Creuse de deuxième division, l’équipe première du C.A.P. dispute les poules finales interdistricts. De son côté, l’équipe minime composée de très jeunes éléments multiplie les exploits.


30 avril 1964 : nouvelles du C.A.Peyratois

Programme chargé en ce début mai pour les couleurs du C.A.P.
Dimanche dernier, l’équipe première se déplaçait à Ussel et contre toute attente remportait cette première manche par 4 buts à 1. Score éloquent certes, mais qui aurait pu être plus net si nos représentants avaient su garder leur sang-froid tout au long de la partie.
De toute façon, les onze joueurs sont à féliciter, mais la tache n’est pas encore finie pour eux, car maintenant nous sommes en droit d’attendre d’autres bons résultats : le premier rendez-vous étant fixé le 10 mai pour le match retour.
Dans l’immédiat, c’est vers les minimes que vont se tourner tous les regards. En effet, vendredi, ils vont à Brive rencontrer le Boyer F.C. et dimanche ils reçoivent la Saint-Louis de Gonzague de Limoges. Nous ne ferons pas de pronostics, mais nous leur souhaitons de faire monter bien haut les couleurs du C.A. Peyratois.


9 mai 1964 : nouvelles du C.A.Peyratois

L’aventure de nos minimes en inter-district est terminée. Elle se sera soldée par deux cuisantes défaites. Cependant, une chose restera : l’expérience de cette première saison qui tôt ou tard portera ses fruits.
Dans l’immédiat, il reste encore à nos jeunes à disputer un troisième match, titre en jeu, contre Notre-Dame.
Demain notre équipe première reçoit en match retour Ussel. Vainqueur du match aller, notre onze majeur a de grandes chances de se qualifier pour la poule finale où il rencontrera Montenbœuf (Charente) et Saint-Léonard (Haute-Vienne) pour le titre de champion de Ligue de deuxième division.
Toutefois, cette rencontre n’est pas gagnée d’avance et Perrier et ses hommes devront s’employer à fond pour tenir en respect une équipe visiteuse qui, avec des éléments de valeur tels Petit, Sirieix, Cohen, est capable de fournir un football de qualité.
L’équipe du C.A.P. sera la même que celle ayant disputé le match aller.


16 mai 1964 : le C.A.P. à Montembœuf

Grand jour demain pour le C.A.Peyrat qui se rend à Montembœuf pour le compte de la poule finale de ligue, et qui voit ainsi récompensés les efforts de toute une saison.
Quel sera le résultat de cette rencontre ? Il est bien difficile de le deviner. Nous pouvons cependant supposer que la mauvaise exhibition à laquelle nous avons assisté dimanche dernier, n’était qu’un accident et que notre onze fanion saura retrouver moral et volonté.

Note de l’auteur : Nous avons perdu 2/ 1. Je m’excuse auprès du grand Kipp pour le but que j’ai marqué contre mon camp, mais je persiste à croire qu’il était comme d’habitude beaucoup trop avancé.
Et dans le car qui nous ramenait nuitamment, la colonie italienne chantait “non no l’eta”


30 mai 1964 : nouvelles du C.A.Peyratois

Dimanche dernier le C.A.P. a connu un nouveau succès de taille, puisque, triomphant de l’U.S. Notre-Dame, nos minimes sont devenus champions de la Creuse, apportant ainsi un deuxième titre à notre club. Bravo les petits ! Vous êtes la relève du C.A.P. et dans les années à venir vous devriez encore pouvoir faire parler de vous.
En attendant l’équipe première disputera contre Saint-Léonard son dernier match officiel. En cas de victoire de nos couleurs le titre de champion de ligue serait attribué au goal-average.
Tous les espoirs sont donc permis, mais il faudra lutter jusqu’à l’épuisement et vaincre par au moins deux buts d’écart...

Note de l’auteur : Nous avons ce jour là pris une énorme raclée, dans le genre 11/0. Je revois le grand Kipp remontant sur l’aile, balle au pied, alors que les cages étaient vides...


Après une année très riche en évènements, le CAP tient son assemblée générale. On reconnait au bureau François Chatelard, X ?, Roger Gasnier, Gaston Jouanny, Jean-Claude Bouchet, Georges Fradet (maire de Peyrat), Robert Mollas, Jean Bussière ( président du district de la Creuse), Jean Laffargue et Didi Fradet.

Et dans l’assistance qui parait nombreuse on peut voir au premier rang Roger Gibard, Jacques Dussot, Roger Rayet et l’on peut noter la présence de quelques minimes comme Guy Bouchet, Alain Blondel, Gérard Bouyer...
Je ne voudrais pas imposer une minute de silence, mais je trouve qu’il y a de part et d’autre un grand nombre de disparus.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?