Navigation rapide

Accueil > La vie associative > Histoire du CA Peyratois > CA Peyratois : saison 1962-1963 (mars-avril 1963)

CA Peyratois : saison 1962-1963 (mars-avril 1963)

dimanche 12 octobre 2008

Le C.A.P. est en deuxième division avec les équipes d’Aubusson, Chambon, Saint-Georges-la-Pouge, Crocq, Bénévent ( R), Saint-Vaury, AS-Creuse ( R ), Ahun et Felletin ( R ). En cette fin de saison, l’équipe première lutte pour le podium et reste qualifiée en Coupe de la Creuse. Tous les articles ci-dessous ont été publiés dans La Montagne.

Nouvelles du C.A.P.

Reprise du championnat, demain dimanche 4 mars, si toutefois l’état du terrain le permet. Il est prévu deux matches sur le terrain du Pont-Barbot.
A 13 h 30 les réservistes reçoivent la réserve d’Evaux. Match difficile, puisque notre réserve n’a pas joué depuis le 6 janvier, mais au complet, elle peut espérer prendre une juste revanche.
A 15 heures, l’équipe première recevra Chambon. Les visiteurs détiennent déjà depuis quelques semaines la tête de la poule et leur venue à Peyrat est l’évènement sportif de la saison. Un beau match en perspective car Perrier et ses hommes ont à cœur de faire trébucher les futurs champions de deuxième division.
Programme de choix donc qui devrait attirer au Pont-Barbot la foule des grands jours.
Sont convoqués à 13 heures à Peyrat : Schneider A. et J., Jouanny, Beaujon, Bodeau, Laumay, Valluche, Lacelle, Boiron, Hyvernat, Lafougère, Nicolaon.
Sont convoqués à 15 heures à Peyrat : Kipp, Sgorlon S. et L., Perrier, Vincent, Despré, Malterre, Boussageon, Boiron, Favalessa, Castillo, Montagnon.
De leur côté, les cadets se rendront à Boussac. Comme le match a lieu à 10 heures, tous les cadets disponibles sont priés d’être prêts à 9 heures à Peyrat et à 9 h 10 à Chénérailles.

EN DEUXIEME DIVISION DE FOOTBALL DE LA CREUSE AUBUSSON ET CHAMBON FERONT DES VOYAGES PERILLEUX

Encore une fois, les footballeurs creusois se sont reposés dimanche dernier ; voilà un retard qui sera bien difficile à rattraper, surtout qu’il n’est pas certain que les prochains dimanches ne soient pas perturbés par de détestables conditions météorologiques.
Les deux leaders, en déplacement à St-Georges et à Peyrat n’auront pas une tache facile..
Peyrat et Chambon se sont particulièrement distingués depuis le début de ce championnat et la rencontre de demain s’annonce très ouverte, car les 22 futurs acteurs se sont tout spécialement préparés en vue de cette rencontre qui sera suivie par un nombreux public. Les hommes de Manairaud désavantagés par le lieu du match on néanmoins fourni de très bons matches en déplacement. En sera-t-il de même demain ? Nous hésitons à répondre par l’affirmative. Et puis pourquoi Peyrat ne pourrait pas faire aussi bien qu’Aubusson ? Ce sera donc des locaux que nous ferons les favoris. Mais qu’en pense Jean Paul et ses partenaires
 ?

PEYRAT-LA-NONIERE : le C.A.P. jouera à domicile

Demain, dimanche 10 mars deux rencontres sont encore prévues sur le terrain du Pont-Barbot. A 13 h 30 Peyrat ( R )-Reterre ( R ) et à 15 heures, Peyrat- Ahun.
Pour le match de l’équipe première, aucun changement n’ a été apporté à l’équipe de dimanche dernier et on peut espérer une nouvelle victoire. Au match aller, le score avait été de 3 à 1 en notre faveur et en jouant comme devant Chambon, il peut être amélioré.
Tous les joueurs sont convoqués à 14 heures à Peyrat.
Pour la réserve, rencontre qui devrait également être facile si elle se présente au complet. Nous savons que les poulains de G. Jouanny feront de leur mieux.
Sont convoqués à 13 heures à Peyrat : Kipp, Meraud, Castillo, Schneider A. et J., Jouanny, Beaujon, Laumay, Lacelle, Boiron M. et R., Hyvernat, Lafougère, Nicolaon.
Les cadets, quant à eux, seront une nouvelle fois au repos. Reprise dans huit jours.

EN SECONDE DIVISION DE FOOTBALL DE LA CREUSE AUBUSSON et CROCQ LUTTERONT POUR LA DEUXIEME PLACE

A trois dimanches de la fin du championnat, il est à peu près sûr que Chambon jouera la saison prochaine en première division. Pour la seconde place, deux formations sont encore en course : Crocq et Aubusson.
Peyrat, après un léger passage à vide, s’est ressaisi. Sa brillante performance de dimanche dernier face au leader a été très appréciée. Les poulains de M. Bouchet ont marqué la compétition de performances superbes, alors on pense pour eux à une fin de saison excellente. Face à Ahun qui n’a plus grande ambition maintenant, un large succès des locaux est à envisager.

Résultats du dimanche 10 mars 1963 :

Samedi 23 mars 1963 : NOUVELLES DU CAP

Reprise du championnat pour nos trois équipes.
L’équipe première au repos depuis quinze jours se rend à Felletin. Au match aller, les hommes de Perrier avaient concédé le nul sur leur terrain, à la suite d’un match ou la chance n’était pas de leur côté. Suivant la formation de l’équipe locale, le résultat de demain peut être plus ou moins favorable. De toute façon, c’est en pensant au match de dimanche en huit contre Gouzon que le onze devra jouer et cela laisse espérer une victoire.
L’équipe réserve qui rappelons-nous à dominé largement celle de Reterre, puis, privée de son capitaine et de Baujon blessés, s’est inclinée dimanche dernier devant celle de Chambon, se déplacera à Mérinchal. Nous devrions enregistrer là aussi une victoire qui ne serait qu’une juste récompense
.

Samedi 30 mars 1963 : NOUVELLES DU CAP

Le terrain du Pont-Barbot sera demain le théâtre d’une rencontre importante puisqu’au titre des huitièmes de finale de la coupe de la Creuse, l’équipe première rencontrera ses voisins de Gouzon. Il est inutile de présenter les visiteurs qui opèrent en première division. Leur point fort est une attaque rapide et très dynamique, la meilleure sans doute de la première division et qui leur a permis de marquer 11 buts dimanche dernier à Lavaveix. Leur point faible, la défense peut-être un peu lente.
On le voit, le morceau est de taille pour nos poulains qui voudraient bien pour la première fois accéder aux quarts de finale et ainsi créer la surprise des huitièmes. Un petit espoir est permis cependant puisque l’équipe mise sur pied sera à un élément près, celle qui a marqué 6 buts dimanche dernier à Felletin. De toute façon la rencontre vaudra d’être suivie, car Perrier et ses hommes ont toujours bien joué devant des équipes techniquement supérieures et cela devrait attirer la foule des grands jours.
En lever de rideau, la réserve reçoit à 13 h 30 la réserve d’Aubusson.

Sont convoqués à 13 heures à Peyrat : Kipp H., Meraud, Castillo, Bouchet J.C., Jouanny, Beaujon, Laumay, Valluche, Lacelle,Boiron R., Lafougère, Nicolaon.
Sont convoqués à 15 heures à Peyrat : Kipp M., Sgorlon S. et L., Perrier, Vincent, Despré, Rayet, Boussageon, Boiron, Favalessa, Castillo.

Le déplacement des cadets à Felletin est remis.
On peut reconnaître sur cette photo pas très nette, encadrés par Louis Gourdon et Marcel Kipp : Serge Gourdon, Meraud , Henri Kipp, Graziano Cappelleto, Georges Boiron, Jean-Pierre Bouchet, Daniel Castillo, Jacques Bouchet….

JPEG - 31.1 ko
Équipe cadette 1962-1963

EN COUPE DE LA CREUSE
Le C.A. Peyrat dispose de Gouzon ( 4-3)

Devant une bonne affluence, compte tenu des conditions atmosphériques, le C.A. Peyratois recevait dimanche l’A.S. Gouzon , à l’occasion des huitièmes de finale de la coupe de la Creuse.
A la mi-temps, le score était de 3-2 en faveur de Gouzon et l’on peut résumer ainsi ces 45 minutes : avantage pour Gouzon dans le premier quart d’heure ( 2 buts obtenus par Chataigner et Rabet, sixième et treizième minutes. Le C .A. Peyratois égalisa rapidement par l’intermédiaire de Boussageon et Castillo et sa domination se maintint jusqu’à la fin de cette mi-temps. Il faut toutefois signaler que Gouzon réussit alors un coup franc heureux qui lui donnait l’avantage à la marque.
La deuxième mi-temps fut nettement à l’avantage du C.A. Peyratois qui obtint deux nouveaux buts par Sgorlon S. et Favalessa. Malgré tous leurs efforts, les Gouzonnais ne parvinrent pas à combler leur retard et au coup de sifflet final , le score était donc de 4 à 3 en faveur de Peyrat.
Cette rencontre donna certainement satisfaction à tous les spectateurs, et malgré l’enjeu, la partie fut disputée très correctement par les deux équipes. L’arbitrage ne donna lieu à aucune critique.
Cette victoire remportée par une équipe de deuxième division sur une équipe de première bien classée, prouve une fois de plus qu’en Creuse du moins, beaucoup d’équipes possèdent des éléments de valeur sensiblement égale.
Le succès remporté par le C.A. Peyratois dans ce huitième de finale est une agréable compensation pour les joueurs qui auraient avec un peu plus de chance dû obtenir en championnat un classement supérieur et peut-être même accéder dès cette année à la première division.
Quant aux dirigeants, ce succès les encourage à continuer leurs efforts qui devraient enfin donner à une équipe valeureuse la place qui lui revient dans la hiérarchie du football creusois.

EN COUPE DE LA CREUSE,
FELLETIN, CHAMBON et GOUZON déjà hors de course.

On a joué les huitièmes de finale de la coupe de la Creuse par un véritable temps d’hiver, sous des bourrasques de neige et de grésil…Et Peyrat-la-Nonière a refait le terrain perdu devant Gouzon pour arracher une qualification qui en dit long sur les possibilités du onze cher à nos amis Laffargue et Bouchet.
Les Peyratois devaient sentir que la journée leur serait favorable, puisqu’ils se débrouillèrent pour trouver un autre terrain de jeu, celui du Pont-Barbot étant impraticable.
Gouzon avait pourtant pris un excellent départ en inscrivant deux buts dans dix premières minutes : le onze de Perrier allait-il sombrer ? C’était aller vite en besogne et à la mi-temps rien n’était perdu pour les locaux qui comptaient cependant un but de retard.
Et les Boussageon, Favalessa et autre Castillo, entreprenants au possible, jetèrent toutes leurs forces dans la bataille et ce fut la défense Gouzonnaise qui dut s’avouer vaincue par deux fois après la pause, alors que Kipp ne concédait plus rien.
Il sera parlé longtemps de ce succès peyratois qui a confirmé les insuffisances des Gouzonnais devant une équipe volontaire.

Le week-end des footballeurs

Nos trois équipes joueront demain en déplacement.
Pour son dernier match de championnat , l’équipe première se déplace à Bénévent. Vainqueurs au match aller sur le score de 11 à 0, les hommes de Perrier doivent remporter une nouvelle victoire, d’autant plus que la troisième place est au bout dans le cas où Crocq trébucherait à Guéret.
L’équipe réserve se déplace à Budelière ; elle sera handicapée par l’absence des cadets, mais avec le moral qui anime les poulains de notre toujours jeune Gaston, un résultat honorable peut être envisagé.
Enfin les cadets, qui ont encore trois matches à disputer, se rendront à Boussac.
Sont convoqués à 13 heures très précises à Peyrat :
Equipe 1 : Kipp, Perrier, Sgorlon S. et L., Rayet, Boussageon, Boiron M., Castillo R., Vincent, Després.
Equipe 11 : Schneider A. et J., Jouanny, Beaujon, Laumay, Valluche, Lacelle, Boiron R., Malterre, Bouchet, Jamot, Nicolaon, Colin, Chassagne, Boussange.
Cadets : tous les cadets disponibles sont priés d’être présents à 13 h. 30 à Peyrat.

Résulats du 7 avril, 1963 fin du championnat :


Samedi 20 avril 1963 . Nouvelles du C.A.P

Pour la première fois dans l’histoire de notre club, une équipe portant nos couleurs participera demain aux quarts de finale de la Coupe de la Creuse.
Après avoir éliminé Mérinchal, Champagnat et Gouzon, notre équipe première rencontrera à Gouzon l’équipe de Bonnat, opérant en première division.
L’adversaire de ce jour a terminé le championnat à une fort belle place et présente un onze à peu près complet dans toutes les lignes, mais qui a surtout manqué de réussite dans l’année écoulée. Autant dire tout de suite qu’il s’agit d’un adversaire non négligeable. Toutefois, il y a deux ans, une rencontre de Coupe du Centre-Ouest opposait sur le terrain du Pont-Barbot les Bonnachons aux Peyratois, qui avaient remporté ce match par 2 buts à 0.
Voilà le seul point de comparaison existant et qui peut être considéré comme favorable. Mais depuis les équipes ont évolué. Nous connaissons la valeur du onze du capitaine Perrier qui sait quand il le veut tenir tête aux meilleurs.
Sans vouloir préjuger du résultat final, nous pensons quand même que le match devrait être équilibré. La volonté de vaincre sera l’atout majeur et la victoire sourira au plus entreprenant. Souhaitons simplement que les couleurs du C.A.P. triomphent, ce qui serait une belle récompense pour tous, joueurs et dirigeants ; de toute façon, que le meilleur gagne....
Nous ne saurions que trop inviter les supporters à venir nombreux à Gouzon afin que nos onze joueurs se sentent soutenus et encouragés. Rendez-vous à Gouzon à 15 heures ; départ de Peyrat à 13 h30.
Sont convoqués : Kipp, Perrier, Vincent, Sgorlon S. et L., Desprès, Rayet, Castillo, Boiron, Boussageon, Favalessa.

En quart de finale de la Coupe de la Creuse Peyrat dispose de Bonnat ( 2-0 )

Dimanche, sur le terrain de l’AS Gouzon, le C.A. Peyratois rencontrait l’équipe de Bonnat en quart de finale de la Coupe de la Creuse. Une assistance moyenne, composée en majorité des supporters des deux clubs, vit se dérouler par un temps primtannier une partie agréable à suivre et le C.A.P. l’emporta par 2 buts à 0.
Le C.A. Peyratois jouera donc les demi-finales et c’est justice. Ce club composé d’éléments recrutés uniquement dans les rangs de la jeunesse locale et des environs immédiats, trouve ici une belle compensation à son classement dans le championnat de deuxième division qui n’est pas celui que certaines performances très méritoires pouvaient laisser espérer, victoires notamment sur Chambon et Aubusson. Voici donc les joueurs récompensés et encouragés à mieux faire encore et les dévoués dirigeants satisfaits de voir l’équipe fournir une prestation digne d’elle.
La première mi-temps fut sifflée sur le score de 0 à 0, aucune équipe n’ayant réussi à s’imposer.
La deuxième mi-temps montra ce que pouvaient faire onze joueurs jeunes, dynamiques, animés par le désir de vaincre, et par surcroit bons footballeurs.
Le premier but marqué par l’avant-centre Castillo, du C.A. Peyrat, à la 65° minute, galvanisa les rose et noir. Un deuxième but d’excellente facture fut marqué à quelques minutes de la fin par l’ailier Boussageon.
Souhaitons aux Peyratois de faire carrière dans cette Coupe de la Creuse. Nous savons par avance que leur présence en demi-finale, même face à un adversaire plus en vue, sera le gage d’une rencontre ardemment disputée et les couleurs du club seront une fois de plus chèrement défendues.

Equipe du C.A.P, le 21 avril 1963

On reconnait au premier rang de gauche à droite : Sabino Sgorlon, Michel Boiron, René Castillo, Titou Boussageon, Eugenio Favalessa.
Au deuxième rang toujours de gauche à droite : Jean-Claude Bouchet, Louis Sgorlon, Després, Edmond Perrier, Marcel Kipp, Georges Rayet, Guy Vincent et Jean Laffargue.

Evidemment, il ne restait plus que des gros morceaux !

C’est par un temps splendide que se déroula cette rencontre. L’A.S.Creuse avait bien déplacé sa meilleure formation et le combat était un peu inégal, mais la fougue Peyratoise compensait le manque de technique et à la surprise générale, grâce à deux buts de Titou Boussageon, le C.A.P menait 2 à 0 au bout d’un quart d’heure ! Les promotionnaires un peu vexés marquèrent par la suite 5 buts par Marquet, Dussot, Condo, Lucantis et les belles illusions Peyratoises s’envolèrent.

La partie fut agréable. Peyrat n’a pas démérité. Il aligne une équipe jeune et volontaire qui dominera sans doute la seconde division l’année prochaine.

Dommage que Titou ait été si brillant ce jour là : ils nous l’ont pris et pendant une bonne dizaine d’années, très à l’aise sur son aile gauche, il fit les beaux jours de l’A.S. Creuse.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?